En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus.J'accepte
Travailler Santé
 
Humanis

3ème​ édition du baromètre Humanis – Ifop " Osez l’Esat-EA ! " 

La 3ème​ édition du baromètre Humanis – Ifop " Osez l’Esat-EA ! " sur l’emploi des personnes handicapées publiée le 14 mars dernier met en lumière les regards croisés des entreprises et des Esat-EA. 

 

 

 


Quels sont les grands enseignements ?    

Preuve de la très grande satisfaction des entreprises clientes, la quasi-totalité d’entre elles souhaite réitérer l’expérience, pour les mêmes missions ou d’autres tâches. Celles qui y ont fait recours par le passé tendent également à le penser pour trois quarts d’entre elles, et celles qui ne connaissent pas encore leur travail sont partagées entre perspective peu probable et solution potentielle.

Ces intentions déclarées viennent confirmer l’optimisme des acteurs du secteur protégé et adapté quant à l’évolution future du recours à leur structure (la moitié pense qu’il sera stable et un tiers qu’il va diminuer).

Pour convaincre les structures qui n’ont pas encore eu recours aux ESAT-EA, leurs responsables préconisent principalement d’accroître leur visibilité, notamment en communiquant davantage sur les offres et les services des ESAT et des EA, une solution qui semble relativement indispensable eu égard aux aveux de méconnaissance des entreprises et établissements. Une attente par ailleurs formulée par les professionnels du secteur ordinaire lors de la phase qualitative qui souhaitent connaître leurs
métiers, leurs prestations, comprendre leur politique tarifaire, avoir des preuves de leur professionnalisme, mais aussi savoir les repérer, les identifier, et les localiser par le biais d’un annuaire notamment.
 
Pour accroître le nombre de partenariats, les acteurs du secteur protégé et adapté misent sur des actions commerciales directes (démarchage des entreprises et établissements publics, mise en avant des prestations proposées), mais aussi par la constitution de groupements qui leur permettrait d’être plus offensifs. Ils ont conscience de la nécessité d’être innovant, en revanche il est intéressant de constater que quand bien même ils identifient leurs tarifs comme la principale raison
de l’échec de la transformation de leur devis, ils n’envisagent pas du tout de s’aligner sur les prix des fournisseurs traditionnels pour conclure plus de contrats. Les participants à la phase qualitative ont suggéré que soit plus valorisé le prix global du recours au secteur adapté ou protégé (prix + gain en termes de contribution à l’AGEFIPH/FIPHFP).
 

Une fois la contractualisation établie, les directeurs d’ESAT-EA aspirent à développer des relations économiques basées sur le respect et sur la confiance mutuelle, de manière notamment à pouvoir expliquer les contraintes liées au travail avec un ESAT - EA pour gagner éventuellement plus de flexibilité en termes de délais notamment.

3ème​ édition du baromètre Humanis – Ifop " Osez l’Esat-EA ! " 

Écrit par Humanis
Créé le Dimanche, 12 Juin 2016 09:04
Mis à jour le Dimanche, 12 Juin 2016 17:42
 
 
Evaluer
EVALUER
Votre entreprise et le handicap ?
Cliquez ici
Passer à l'action
PASSER A L'ACTION
Rendre votre entreprise accessible à tous
Cliquez ici