En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus.J'accepte
Travailler Santé
 
Humanis

L'allongement de la vie professionnelle et les chiffres clés sur l'emploi des seniors

Chiffres clés emplois seniors, allongement de la vie professionnelle

L’allongement de la durée de vie professionnelle est l’une des prochaines problématiques majeures pour les directeurs des ressources humaines. Ce thème implique de considérer les impacts du papy-boom, la réforme des retraites ainsi que la démotivation des seniors.

Aujourd’hui, en France, le nombre d'entrées sur le marché du travail ne compense plus le nombre de départs à la retraite.

L’allongement de la vie professionnelle apparaît donc comme la solution incontournable, mais les pratiques antérieures posent certains problèmes. En effet, avec l’augmentation du chômage, la France a favorisé, avec les préretraites, les départs anticipés des salariés âgés.
 
Reprenant pour l’essentiel les dispositions de l’accord national interprofessionnel du 19 octobre 2012 « relatif au contrat de génération », la loi du 1er mars 2013 portant création du contrat de génération fixe les conditions de mise en œuvre de ce nouveau dispositif dont les objectifs sont définis par le nouvel article L. 5121-6 du code du travail :
- Faciliter l’insertion durable des jeunes dans l’emploi par leur accès à un contrat à durée indéterminée ;
- Favoriser l’embauche et le maintien dans l’emploi des salariés âgés ;
- Assurer la transmission des savoirs et des compétences.
Le contrat de génération est applicable aux employeurs de droit privé (et aux établissements publics à caractère industriel et commercial employant au moins 300 salariés). Il est mis en œuvre dans des conditions qui diffèrent selon la taille des entreprises.
 
 
Afin de satisfaire les attentes des salariés en fin de carrière, les entreprises se doivent de connaître et utiliser les moyens disponibles pour agir : mobilité, prise de responsabilité, formation.
Le tutorat apparaît aussi comme essentiel : l’expérience et les savoir-faire des seniors sont à transmettre à la génération suivante de salariés.
 

Quelques chiffes clés sur l'emploi des seniors et l'allongement de la vie professionnelle

  • L’emploi des seniors
La France présente un taux d’emploi des plus de 50 ans parmi les plus faibles de l’Union Européenne.
En 2010, 42,5 % des personnes âgées de 55 à 64 ans sont actives en France métropolitaine, 39,7 % sont en emploi et 2,8 % au chômage (Etude Dares 2011 - Emploi et chômage des 55 - 64 ans en 2010)  

Avec la forte réduction du nombre de bénéficiaires d’un dispositif public de cessation anticipée d’activité, la progression de la participation des seniors au marché du travail a été plus rapide depuis le début 2008. Hors effet de structure démographique, le taux d’activité des 55-64 ans a augmenté d’environ 2 points par an de 2008 à 2010, contre 0,5 point annuellement de 2003 à 2007.
 
En cherchant à relever le taux d'emploi des seniors, la France vise à s'inscrire dans les objectifs fixés par l'Union européenne: 50% en 2010 pour la tranche 55-64 ans. Avec 39,7% cette année là, beaucoup de chemin reste à parcourir.
Mais les choses changent: un peu plus de 34 200 accords ou plans d'action seniors ont été déposés auprès de la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi (Direccte) et 88 accords de branche ont été enregistrés en 2011.
  • La perception de l’allongement de la vie professionnelle par les salariés
Selon l’enquête réalisée en mars 2011 par TNS Sofres pour l’ANACT (Agence Nationale pour l’Amélioration des Conditions de Travail) :

- 50% des salariés envisagent l’allongement de la vie professionnelle de manière positive
- 55% s’inquiètent des effets de son travail sur sa santé à long terme
- 57% estiment que leurs conditions de travail actuelles leur permettra de développer leurs compétences d’ici la fin de leur carrière
- 57% estiment que leurs conditions de travail actuelles favoriseront leur implication tout au long de leur carrière
et… 45% envisagent différemment leur carrière du fait de l’allongement de la vie professionnelle.
 
 

 

Écrit par Docteur Vincent Bonniol
Créé le Jeudi, 22 Janvier 2009 00:00
Mis à jour le Mercredi, 02 Juillet 2014 14:15
 
 
Passer à l'action
EVALUER
L'allongement de la vie pro dans votre société ?
Cliquez ici

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.