En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus.J'accepte
Travailler Santé
 
Humanis

Statistiques de l'absentéisme au travail, taux absentéisme en entreprise

Statistiques absentéisme au travail, absentéisme en entreprise

L’absentéisme peut être défini comme une incapacité temporaire, élargie ou permanente de travailler du fait d’une maladie ou d’une infirmité.

 


L'absentéisme au travail et taux d'absentéisme en entreprise
 

Le taux d'absentéisme au travail comprend : les absences pour maladie, les jours de grève, les congés de décès, et absences pour autres motifs. Il n'inclut pas les vacances, les jours fériés, les congés maternité et parentaux, les congés de solidarité familiale  et les absences pour obligation légale (service militaire, etc.).
Dans la plupart des pays européens, on distingue l’incapacité temporaire de travail (la première période d’absence) et l’incapacité élargie ou permanente, qui suit la première période d’absence.
L’absence temporaire peut être divisée en absences courtes (de 1 à 7 jours), en absences moyennes (de 8 à 42 jours) ou longues (plus de 42 jours).
Il apparaît que les courtes périodes d’absentéisme sont les plus pénalisantes pour les entreprises : imprévues, le remplacement du salarié absent reste plus difficile.

Le taux d’absentéisme est un ratio que l’on peut exprimer comme suit :
 
Taux d’absentéisme =
Nombre de jours d’absence (ou d’heures) pendant une période X
Nombre de jours théoriques (ou d’heures) pendant la même période
 
Mais l’absentéisme au travail est un phénomène hétérogène dont les caractéristiques sont propres à chaque entreprise. L’absentéisme peut être quantifié, mais les absences inévitables et évitables sont difficiles à identifier.
Les causes de l’absentéisme sont liées à des raisons personnelles ou professionnelles : problèmes de santé, vie familiale, manque de motivation, difficultés relationnelles au travail, etc.
Les causes individuelles existent, mais l’absentéisme en entreprise est souvent l’indicateur d’une faille dans l’organisation du travail.
Les conséquences pour l’entreprise sont nombreuses : remplacements, formation d'intérimaires, heures supplémentaires, désorganisation interne, baisse de production ..., lesquelles génèrent des coûts importants.

L’absentéisme de masse révèle généralement un dysfonctionnement au sein de l’entreprise. Les facteurs professionnels favorisant l’absentéisme sont divers : conditions de travail, stress, surcharge de travail, climat social dans l’entreprise, conflit entre salariés, etc.

Les actions visant la réduction de l’absentéisme au travail doivent être intégrées dans les préoccupations principales de l’entreprise. L’absentéisme (notamment lié à la santé) est à intégrer dans la politique globale de l’entreprise, dans la gestion des ressources humaines et dans les actions de prévention de la santé.
 
L’absentéisme peut être un facteur de discorde ou de conflit entre la direction et les salariés, ou entre les salariés. Le management a donc un rôle essentiel pour prévenir et réduire l’absentéisme au travail, même si l’absentéisme zéro n’existe pas.
 

Statistiques de l'absentéisme au travail et chiffres clés

 

Etude sur les arrêts de travail, Comprendre pour agir
 
Pour la deuxième année consécutive, Réhalto a commandé une étude auprès d’OpinionWay sur les arrêts de travail en France.   
L’enquête montre un bond de 17 % du taux d’absentéisme, qui passe de 2,8 % en 2014 à 3,3 % en 2015. Il est plus élevé dans l’industrie (4,1%), les transports (4,1%) et chez les ouvriers (6,5%). Au global, sur cette même année, 37% des salariés déclarent avoir été en arrêt de travail (34% en 2014).
Dans le détail, les salariés ont connu en moyenne 12.1 jours (calendaires) d’arrêts en 2015 contre 10.1 jours en 2014. La moyenne est plus élevée pour les salariés de grandes entreprises (17,5 jours) et plus faible pour les salariés d’entreprises de 50 à 249 salariés (en moyenne 8,7 jours).
Les arrêts de longue durée (supérieurs à trois mois) tendent à progresser : 3 % des salariés ont connu un arrêt supérieur à 3 mois contre 2 % en 2014. Les arrêts de longue durée représentent 12 % des arrêts de travail.
20% des salariés arrêtés estiment que leur arrêt est lié à leur travail : 14 % sont dus à des tensions liées à l’organisation du travail et 6 % suite à des difficultés liées aux pratiques managériales de l’entreprise. La charge de travail et l’environnement physique sont cités comme les principales sources de difficultés pour les salariés arrêtés suite à des tensions liées au travail. Cette perception contraste fortement avec celle des DRH, puisque selon eux seuls 4 % des arrêts sont liés au travail.
Les maladies ordinaires (54% d’arrêts) et les troubles musculo squelettiques (30% d’arrêts) sont les principaux motifs des arrêts de travail. Les troubles psychologiques (14%) arrivent en 4ème position et sont plus élevés dans les services.
 

Enquête réalisée du 7 au 28 avril 2016 par Internet auprès d’un échantillon représentatif de 1515 salariés d’entreprise de 50 personnes et plus, et par télephone auprès de 305 DRH d’entreprise de même taille.

8ème Baromètre de l’Absentéisme® Ayming

En 2015, le taux d'absentéisme dans le privé est de 4,55%, selon le 8ème Baromètre de l’Absentéisme® Ayming (ex-Alma Consulting Group). 

Ce taux est légèrement supérieur à celui de 2014 et représente 16,6 jours calendaires d’absence en moyenne par salarié soit +  2 semaines de travail. Ce taux  progresse avec l’âge et les femmes sont plus absentes (18 jours par an) que les hommes (13,6 jours/an.  Le coût de l’absentéisme est identique à 2014 : 60 Milliards €

Au niveau européen, les salariés français sont les moins motivés et les plus absents.

Dans 55% des cas, les conditions de vie au travail sont responsable des ces absences. 

L’absentéisme n’est donc pas une fatalité lié à des causes exogènes, l’entreprise peut trouver des solutions pour prévenir ces causes liées au travail et à l’organisation de celui-ci.

 

Écrit par Docteur Vincent Bonniol
Créé le Jeudi, 22 Janvier 2009 00:00
Mis à jour le Vendredi, 09 Septembre 2016 21:15
 
 
Evaluer
EVALUER
L'absentéisme dans votre entreprise ?
Cliquez ici
Passer à l'action
PASSER A L'ACTION
Comment lutter contre l'absentéisme ?
Cliquez ici

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.