En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus.J'accepte
Travailler Santé
 
Humanis

Comment prévenir et lutter contre la démotivation ?

ambinace de travail, motiver ses salariés, valoriser le travail

La motivation des salariés est primordiale pour faire vivre et prospérer l’entreprise. L’employeur doit donc veiller sur elle et faire le nécessaire pour l’entretenir : il doit lutter contre la démotivation de ses salariés.

 


Soigner l’ambiance : supprimer les tensions et les inquiétudes
 

Pour détecter les tensions sociales, il est nécessaire que l’employeur face le tour des services pour évaluer le climat. Il doit également faire appel aux managers pour qu’ils fassent part de leurs observations. En effet, le rôle du manager est également de détecter les problèmes qui peuvent survenir au sein de son équipe. Les délégués du personnel peuvent également informer le chef d’entreprise d’éventuelles tensions qui règnent dans l’entreprise.
 
Le manager doit savoir limiter les situations à risques. Lorsque des changements se profilent dans l’entreprise (décision, réorganisation,etc) il doit rapidement en parler à son équipe, dire les choses clairement, valoriser les points positifs. Cela évite la propagation des bruits de couloir et la génération de stress, propice à la démotivation.
Pour prévenir la démotivation, il est également important de neutraliser les « éléments négatifs » afin qu’il ne démotive pas toute l’équipe. Il faut laisser ces derniers s’exprimer et apporter au reste de l’équipe des arguments pour lever les craintes qu’ils ont pu susciter.
 

Etre présent sur le terrain pour lutter contre la démotivation

Le manager doit être présent avec son équipe au quotidien pour maintenir la motivation et lutter contre la démotivation des salariés. Il doit les soutenir : les accompagner, les conseiller, constater les difficultés…

La communication, aussi bien descendante qu’ascendante, est primordiale. Sans elle, l’implication des salariés est difficile à maintenir. Il faut informer les salariés mais également être à l’écoute des salariés, répondre à leurs questions. Il faut les laisser s’exprimer et prendre en compte leurs suggestions. Ils seront ainsi plus investis dans leur travail, dans la vie de leur service et de l’entreprise.
 

Des objectifs stimulants

Pour que les salariés soient motivés, il faut leur confier des missions qui leur laissent la possibilité d’agir librement. Après avoir expliqué la mission et ses objectifs, il faut leur accorder votre confiance pour qu’ils gèrent leur temps et l’organisation de leur travail comme ils le souhaitent. Le manager peut contrôler le travail (lors de réunions par exemple) mais ne doit pas intervenir sans cesse dans les missions. Un salarié qui a la confiance de son supérieur est un salarié motivé.

Il faut également responsabiliser les employés en déléguant des tâches et en leur laissant prendre des initiatives. Ainsi, ils améliorent leur capacité d’innovation, se forment et sont autonomes. Lorsqu’ils atteignent leurs objectifs, ils n’en sont que plus satisfaits.


Prévenir la démotivation en valorisant le travail

Il est important que le salarié ait un retour sur les résultats de son travail pour pouvoir s’impliquer dans d’autres tâches, avoir confiance en lui et croire en ce qu’il fait. La reconnaissance du travail accompli est indispensable pour ne perdre le sens du travail.

Il faut valoriser le travail fourni lorsqu’il est de bonne qualité (atteinte d’un objectif difficile par exemple) ou lorsqu’il est en quantité supérieure à la normale (redresser ses résultats, augmenter le rendement, travailler en sous-effectif…). Il est bien d’exprimer ses remerciements en public.
 

Quel est le rôle du médecin du travail dans la prévention de la démotivation ?

Le médecin du travail a un rôle exclusivement préventif qui est d’éviter toute altération de la santé physique et psychique des salariés du fait de leur travail.

Il conseille l’employeur, notamment en ce qui concerne, l’hygiène, l’amélioration des conditions de travail, l’adaptation des postes et la prévention.

Pour cela, il procède à des visites médicales individuelles et à des visites des postes de travail. Il a pour but d’améliorer les conditions de travail, notamment concernant :
- La surveillance de l’hygiène
- La promotion de la prévention
- La protection des salariés contre l’ensemble des nuisances : physiques ou organisationnelles
- L’adaptation des postes, des techniques et des rythmes de travail à la physiologie humaine (aménagement des postes de travail pour limiter les efforts physiques, éviter les postures difficiles, déterminer l’éclairage correct mais aussi apprécier la charge mentale et agir sur l’organisation du travail…)

En ce qui concerne la lutte contre la démotivation, le médecin du travail est d’une aide précieuse pour l’employeur car il peut, au cours des visites médicales et sur le terrain, repérer les signes précurseurs d’une baisse de motivation et en connaître les causes.

 

 

Écrit par Docteur Vincent Bonniol
Créé le Vendredi, 25 Février 2011 00:00
Mis à jour le Samedi, 04 Juillet 2015 12:40
 
 
Evaluer
EVALUER
Prévenez-vous la démotivation de vos salariés ?
Cliquez ici
Passer à l'action
PASSER A L'ACTION
Les outils de motivation en entreprise
Cliquez ici

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.