En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus.J'accepte
Travailler Santé
 
Humanis

Notion et définition de la motivation au travail

motivation au travail, démotivation au travail, risques psycho sociaux

La réussite d'une entreprise ne se réduit pas à son résultat financier. Pour être durable, l'entreprise et ses dirigeants doivent être capables de mobiliser et d'impliquer leurs salariés autour du projet d'entreprise. C’est grâce à la motivation des salariés qu’une entreprise peut vivre et prospérer.
 

Définition de la motivation / démotivation au travail
 

La définition de la motivation des salariés au travail est « l’ensemble  des forces qui agissent sur une personne, ou en elle-même, pour la pousser à se conduire d’une manière spécifique, orientée vers un objectif. Elle représente la plus précieuse des énergies de l’entreprise car l’efficacité des salariés en dépend.
 
L’intensité de la motivation des salariés varie en fonction :
  • des individus,
  • du contexte,
  • du temps.
La démotivation peut être rapprochée d'autres concepts comme le mal-être et la pénibilité. Un salarié démotivé est un salarié qui ne comprend plus ses objectifs, les trouve insurmontables ou a du mal à mettre en œuvre le nécessaire pour les atteindre. Son engagement dans le travail diminue, tout comme son implication dans la vie de l’entreprise.

Dépendante de nombreux facteurs, la démotivation des salariés varie en fonction des personnes : une  même situation peut aboutir à différentes réactions en termes de démotivation.
 

La motivation au travail en quelques chiffres
 

Stressés, mal payés, peu encouragés, seuls 7% des Français se disent vraiment motivés au travail, loin derrières les allemands qui sont deux fois plus nombreux.
 
Selon cette étude qui s'est intéressée à l'Hexagone et à cinq de ses voisins - l'Allemagne, l'Espagne, la Belgique, le Royaume-Uni et l'Italie, les français sont « recordmen de la démotivation en Europe », avec 40 % de salariés qui affirment que leur motivation diminue.
 
Les cadres sont en première ligne: ils sont plus de la moitié à estimer qu'ils passent trop de temps au bureau (51%, soit 4% de plus qu'en 2008), pour une reconnaissance insuffisante (41 % d'insatisfaits), le tout en étant de moins en moins bien dirigés. En découle un niveau de stress « élevé et en hausse ».
 
Tous salariés confondus, le manque de reconnaissance, une rémunération jugée trop faible (à 68 %) et la charge de travail, sont les principaux griefs de la baisse de motivation des salariés.
 
Baromètre Edenred – Ipsos 2012 menée auprès de 5500 salariés.
 
Écrit par Docteur Vincent Bonniol
Créé le Vendredi, 25 Février 2011 13:35
Mis à jour le Samedi, 04 Juillet 2015 12:42
 
 
Evaluer
EVALUER
Prévenez-vous la démotivation de vos salariés ?
Cliquez ici
Passer à l'action
PASSER A L'ACTION
Les outils de motivation en entreprise
Cliquez ici

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.