En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus.J'accepte
Travailler Santé
 
Humanis

Constat et chiffres clés sur la retraite

retraite(s), retraite des salariés, retraite complémentaire

La population des seniors va croître rapidement au cours des décennies à venir, ce qui aura comme effet une évolution de l’équilibre entre les générations actives et retraitées.
Le vieillissement de la population aura de nombreuses conséquences tant économiques, financières que sociales.

 


L’allongement de l’espérance de la durée de vie, l’arrivée dans la retraite de la génération du baby-boom (depuis 2006), le déficit de la Sécurité sociale ou bien encore la dette publique bouleversent l’équilibre financier du système des retraites.

Les gouvernements successifs ont mis en place des réformes visant à assurer la pérennité du système français de retraite par répartition.
 
La réforme des retraites 2013 a été définitivement adoptée le 18 décembre 2013 et publiée au Journal Officiel le 21 janvier 2014.
 
Les principales mesures

Les principales mesures de la réforme des retraites sont le maintien de l'âge légal de départ à 62 ans, l'allongement de la durée de cotisations à 43 ans en 2035 et la mise en place à partir de 2015 d'un compte pénibilité, financé par les entreprises.

- Allongement de la durée de cotisation
La loi prévoit une évolution de la durée d’assurance requise pour l’obtention d’une pension de retraite à taux plein (mais l’âge légal de départ à la retraite reste fixé à 62 ans) :
- 167 trimestres (41 ans et 3 trimestres), pour les assurés nés entre le 1er janvier 1958 et le 31 décembre 1960,
- 168 trimestres (42 ans), pour les assurés nés entre le 1er janvier 1961 et le 31 décembre 1963,
- 169 trimestres (42 ans et 1 trimestre), pour les assurés nés entre le 1er janvier 1964 et le 31 décembre 1966,
- 170 trimestres (42 ans et 2 trimestres), pour les assurés nés entre le 1er janvier 1967 et le 31 décembre 1969,
- 171 trimestres (42 ans et 3 trimestres), pour les assurés nés entre le 1er janvier 1970 et le 31 décembre 1972,
- 172 trimestres (43 ans), pour les assurés nés à partir du 1er janvier 1973.

- Hausse des cotisations de 0,15 points en 2014
Les cotisations salariales augmentent progressivement pour atteindre 0,3 point d’ici à 2017. Pour les fonctionnaires, qui ont déjà vu leur taux de cotisation augmenter de 0,27 % par an par la réforme de 2010, la hausse supplémentaire de 0,3 % débutera par une augmentation de 0,06 % des prélèvements sur leur traitement en 2014 puis de 0,08 % les années suivantes.

- Report de la revalorisation des pensions de base
La revalorisation des pensions de retraite est repoussée au 1er octobre au lieu du 1er avril, à partir de 2014.

- Suppression de l’exonération d’impôt sur le revenu de la majoration de pension de 10% pour les retraités ayant élevé 3 enfants ou plus 

- Création en 2015 d’un compte personnel de prévention de la pénibilité
Un compte personnel de prévention de la pénibilité est créé à partir de 2015 pour les salariés exposés dans leur travail à des facteurs de pénibilité. Financés par une cotisation des entreprise, les points accumulés sur ce compte pourront être convertis en formation, en temps partiel avec maintien de la rémunération, en trimestres de majoration pour la retraite.

Les dix facteurs de pénibilité retenus seront ceux définis en 2008 : 


o les contraintes physiques marquées :
- manutentions manuelles de charges
- postures pénibles (positions forcées des articulations)
- vibrations mécaniques

o l'environnement physique agressif :
- agents chimiques dangereux (y compris les poussières et les fumées)
- activités exercées en milieu hyperbare
- températures extrêmes
- bruit,
o les rythmes de travail :
- travail de nuit,
- en équipes successives alternantes,
- travail répétitif.

- Pour les femmes, les jeunes actifs, les personnes aux parcours professionnels heurtés :
Les bas salaires et les temps partiels, qui concernent majoritairement les femmes, seront mieux pris en compte.

Pour les femmes, des décrets amélioreront en outre la prise en compte de la maternité.

Les jeunes qui entrent dans la vie active pourront racheter et valider davantage de trimestres au titre de leurs périodes d’études, de stage, d’apprentissage.

Les chômeurs valideront également davantage de trimestres dans certaines situations.

En outre, un décret assouplira encore les conditions d’accès à la retraite anticipée des personnes ayant commencé à travailler très jeune.

- Pour les agriculteurs et leurs conjoints, qui perçoivent les pensions les plus faibles : 
Garantie de pension totale de 75% du Smic pour une carrière complète.
Droits accrus à la retraite complémentaire pour les conjoints et les aidants familiaux

- Pour les assurés handicapés et leurs aidants
Les travailleurs en situation de handicap auront plus facilement accès à la retraite anticipée et à la retraite à taux plein sans conditions dès 62 ans.
Les personnes qui assument la charge de parents lourdement handicapés auront davantage de droits : assurance vieillesse gratuite sans condition de ressources s’ils doivent s’arrêter de travailler ; trimestres de majoration. 

- Un compte retraite unique pour chaque assuré
A tout moment, chaque actif pourra connaître, en ligne, ses droits à la retraite dans tous les régimes, et les pensions auxquelles il aura droit. Pour les retraités : le compte retraite unique centralisera le paiement des pensions, les démarches, les documents.

- Une seule demande de liquidation pour les assurés qui prennent leur retraite

- Une seule pension pour les assurés cotisants à plusieurs régimes

Dans ce contexte réglementaire évolutif et complexe, l’entreprise est un interlocuteur privilégié et indispensable pour aider les salariés à comprendre et mieux appréhender les enjeux de la retraite : les entreprises doivent répondre aux besoins et préoccupations de leurs salariés seniors, et les aider concrètement à préparer leur entrée dans cette nouvelle vie.
 
Les salariés approchant l’âge de la retraite engagent en effet une réflexion professionnelle mais aussi personnelle à un moment clef de leur vie. Il est donc important pour l’entreprise, d’accompagner ces salariés dans la préparation à la retraite et d’anticiper ce changement de vie, en abordant certains sujets : revenus futurs, transmission des compétences et du savoir-faire, gestion du capital santé, fin de l’activité professionnelle et projet de vie à la retraite. Le départ à la retraite est un moment important à la fois pour le salarié et pour l’entreprise : le salarié doit prendre sa retraite dans de bonnes conditions de départ et l’entreprise doit transférer et conserver ses compétences en interne.


Chiffres clés sur la retraite
 

Les chiffres suivants mettent en évidence la progression de la part des seniors retraités, et les inquiétudes relatives à la retraite.
 
En 2013, selon les chiffres de la branche vieillesse du régime général :
- 13,5 millions de retraités du régime général.
- 105,9 milliards d’euros de prestations ont été versés (source: rapport national d'activité 2013 - L'assurance retraite)
 
Selon les chiffres d'une enquête IPSOS réalisée en octobre 2014 : l’Observatoire des retraites) :
- 55 % des français sondés sont inquiets concernant leur capacité à vivre de façon indépendante, 55 % s’inquiètent de leur santé et de l’accès aux soins, 70 % de leur niveau de vie au moment de la retraite et 78% du montant de leur retraite.
Écrit par Docteur Vincent Bonniol
Créé le Mercredi, 22 Juillet 2009 00:00
Mis à jour le Samedi, 04 Juillet 2015 10:33
 
 
Passer à l'action
PASSER A L'ACTION
Aider vos salariés à préparer leur retraite
Cliquez ici

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.