En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus.J'accepte
Travailler Santé
 
Humanis

Les enjeux de la prévention santé : l’optimisation de la production

manque de motivation au travail , rémunération et avantages sociaux, suicide travail]

Le nouveau Plan santé au travail (PST) pour 2010-2014 a pour ambition de diminuer de 25% le nombre des accidents de travail et de stabiliser le nombre de maladies professionnelles. Il vise aussi à renforcer les taux d’activité des seniors en particulier en favorisant la prévention primaire de la pénibilité et en renforçant les dispositifs visant à prévenir la désinsertion professionnelle.

De réels progrès ont été accomplis dans notre pays comme en Europe en matière de sécurité, de prévention et de protection de la santé des travailleurs.
Les entreprises conçoivent aujourd’hui que l’investissement dans l’amélioration des conditions de travail, pour une bonne qualité du travail, est une condition de durabilité de la performance économique. Les enjeux de la prévention santé sont importants.

Le Plan Santé au travail 2010-2014 – PST2

 
"À ce titre, la lutte contre la pénibilité est un enjeu majeur partagé qui doit s’inscrire dans une politique plus globale d’amélioration des conditions de travail, de développement des compétences et des potentiels afin de valoriser l’homme au travail et par le travail", précise le PST (Plan Santé au travail).
 
La prévention des risques professionnels permet d’améliorer non seulement les taux d’activité de la population en âge de travailler et l’état de santé des travailleurs, mais aussi la compétitivité des entreprises grâce à l’optimisation de leur production.
 
Le développement de la santé et du bien-être au travail et l’amélioration des conditions de travail constitue un enjeu majeur pour notre politique sociale dans les années à venir. Ceci passe par la mise en oeuvre effective d’actions visant à réduire les accidents du travail et les maladies professionnels, à prévenir les risques professionnels, l’usure au travail et la dégradation de la santé, ainsi qu’à permettre le maintien dans l’emploi.
 
Outre l’objectif de travailler mieux à tous les âges de la vie, quatre axes majeurs sont mis en œuvre dans le Plan Santé au travail actuel:
- développer la recherche et la connaissance en santé au travail dans des conditions de pérennité, de visibilité et de rigueur scientifique, et en assurer la diffusion opérationnelle, jusqu’aux entreprises et à leurs salariés ;
- développer les actions de prévention des risques professionnels, en particulier des risques psychosociaux, du risque chimique, notamment cancérigènes, mutagènes ou reprotoxiques (CMR) et neurotoxiques, et des troubles musculo-squelettiques (TMS) 
- renforcer l’accompagnement des entreprises dans leurs actions de prévention, en s’attachant tout particulièrement aux entreprises de moins de 50 salariés, souvent dépourvues de représentation du personnel, mieux les informer des enjeux de la prévention et leur procurer les outils indispensables et adaptés ;
- renforcer la coordination et la mobilisation des différents partenaires, tant au niveau national que dans les régions, et assurer, au travers de la mise en oeuvre de la réforme des services de santé au travail, la place de ces acteurs dans la stratégie de prévention.
 
 

Le constat :

- Le nombre des accidents du travail stagne à un niveau trop élevé d’environ 700 000 par an (dont plus de 44 000 accidents graves)
- Le nombre de maladies professionnelles reconnues a plus que doublé depuis 2000, pour dépasser 50 000 en 2010
- Plus de 13 % de la population active sont aujourd’hui exposés à au moins un agent cancérogène
- Trop d’avis d’inaptitude débouchent sur un licenciement.

(Rapport Gosselin: Aptitude et inaptitude médicale au travail : diagnostic et perspectives)

 

L’investissement dans un programme de prévention tend à associer intérêts pour les salariés et pour l’entreprise : les enjeux de la prévention santé et avantages à retirer sont multiples et visent à obtenir des retours positifs sur les plans économique, humain et social.


Les enjeux et intérêts économiques de la prévention santé

 

L’entreprise doit prendre conscience des enjeux et des intérêts économiques de la prévention santé :

 

- Accroître la productivité : un personnel ayant un état de santé satisfaisant est plus productif et peut produire un meilleur niveau de qualité. Un environnement de travail évalué et optimisé selon les besoins du processus de travail (équipements et installations, aménagements ergonomiques, etc.) génère un rendement plus élevé, une meilleure qualité et moins de risques en matière de santé et de sécurité.
 
- Diminuer les absences et les coûts associés : moins d'accidents et de maladies liés au travail réduit le taux d’absentéisme. La productivité est favorisée, car les processus de production ne sont pas perturbés par des interruptions (remplacement de personnel, etc.).
 
- Réduire les coûts de l’entreprise : une politique d’amélioration de la santé et de la sécurité diminue les coûts directs et indirects liés aux accidents et maladies, aux dépenses des soins de santé, aux interruptions des activités et aux rotations du personnel, aux cotisations et primes d’assurance, etc.
 
- Attirer les clients et partenaires : une entreprise socialement responsable et satisfaisant ses salariés, améliore son image et son capital sympathie, ce qui peut influencer les consommateurs et les investisseurs (actionnaires, commanditaires, fournisseurs, etc.).
Les clients sont influencés par la réputation d'une entreprise, notamment celles œuvrant pour les domaines social et environnemental. Le marché de l'investissement éthique se développe rapidement, et la performance sociale d’une entreprise influence de plus en plus les décisions des investisseurs.
 

Les enjeux et les intérêts humain et sociaux de la prévention santé
 

Une entreprise qui prend soin de la qualité de vie professionnelle des travailleurs peut en retirer de nombreux avantages. Les enjeux et les intérêts humains et sociaux de la prévention santé sont importants :

- Protéger la santé et la sécurité des travailleurs : des travailleurs en bonne santé ont tendance à éprouver une plus grande satisfaction professionnelle. Une politique de prévention apporte des changements dans le mode de vie des travailleurs qui participent aux actions : ils adoptent de meilleures habitudes alimentaires, font plus d’activité physique, sont attirés par un mode de vie plus sain, arrêtent de fumer, etc. Les effets sont bénéfiques, notamment pour la motivation et l'implication des salariés.

- Répondre aux obligations juridiques de prévention : Le code du travail impose à l’employeur de prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs (article L4121-1 du Code du travail). Les poursuites judiciaires et les procédures juridiques liées aux reconnaissances des accidents du travail et aux maladies professionnelles dégradent considérablement l’image renvoyée par l’entreprise. Il est donc préférable de prévenir les risques en amont.

- Renforcer la motivation et le dévouement du personnel à l’égard de l’entreprise : une entreprise qui prend soin de la santé et du bien-être des travailleurs favorise la satisfaction professionnelle et la motivation. Les salariés et leur environnement de travail sont mieux considérés et pris en compte. La culture d’entreprise est développée.

- Conserver et fidéliser les salariés : le marché de l'emploi est compétitif et les salariés veulent travailler et rester au sein des entreprises qui prennent en compte leurs besoins. Créer un emploi de qualité permet de conserver les savoir-faire en interne.

- Attirer de nouveaux candidats : une entreprise soucieuse de la santé et du bien-être des travailleurs se préoccupe de la gestion de ses ressources humaines et améliore sa réputation. Les postes à pourvoir suscitent donc l’intérêt d’un vaste panel de candidats.

- Favoriser un management de qualité et un climat social agréable : les actions préventives sont souvent l’occasion d’améliorer le dialogue social dans l’entreprise (concertation avec les représentants du personnel, mesures favorables aux salariés, etc.) et de développer un climat social positif (relations accrues entres les membres du personnel, sujet de conversation communs entre supérieurs hiérarchiques et salariés, santé et bien-être personnel favorisés, etc.).

- Améliorer l'image de marque en interne et en externe : les entreprises favorables aux actions préventives remplissent leur responsabilité sociale et améliorent leur réputation. De plus, les actions socialement responsables bénéficient d'une meilleure communication et augmentent la visibilité de l’entreprise.

- Contribuer à la performance de l'entreprise et se démarquer des concurrents : une politique efficace en matière de sécurité et de santé au travail contribue à distinguer les entreprises les plus performantes des autres.

 

La prévention santé a des réelles conséquences sur l’entreprise (intérêts économiques et sociaux), comme l’optimisation de la production ou la présence de salariés motivés.


Le palmarès 2015 des entreprises où il fait bon travailler

 

 

Écrit par Docteur Vincent Bonniol
Créé le Dimanche, 28 Juin 2009 00:00
Mis à jour le Samedi, 04 Juillet 2015 08:19
 
 
Passer à l'action
EVALUER
Optimiser la productivité de l'entreprise
Cliquez ici

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.