En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus.J'accepte
Travailler Santé
 
Humanis

Votre entreprise prend-elle en compte le sommeil de ses salariés ?

La promotion de l’hygiène du sommeil de vos salariés fait-elle partie de votre démarche de prévention santé ? Pour le savoir, nous vous proposons de répondre aux questions suivantes.
 

"Les tests d’évaluation proposés par le
GIE HUMANIS RETRAITE COMPLEMENTAIRE ET ACTION SOCIALE ne sauraient en aucun cas engager la responsabilité du GIE HUMANIS RETRAITE COMPLEMENTAIRE ET ACTION SOCIALE de quelque manière que ce soit quant aux actions de prévention qui pourraient résulter ensuite de l’interprétation des réponses librement consenties."


Question 1 :
L’entreprise connait-elle et respecte-t-elle la réglementation relative au temps de repos quotidien et hebdomadaire, au travail posté et de nuit (pause, nombre d’heures consécutives, etc.) ?
 
Question 2 :
Une action de prévention ou de sensibilisation visant à promouvoir une bonne hygiène de sommeil a-t-elle été mise en place par l’entreprise ?
 
Question 3 :
Les représentants du personnel ou les salariés ont-ils participé à l'élaboration de l’action préventive (propositions, enquête, etc.) ?
 
Question 4 :
Le médecin du travail est-il associé à l’élaboration et la mise en œuvre de l’action de sensibilisation (observation des conditions de travail, suggestions, etc.) ?
 
Question 5 :
L’entreprise veille-t-elle à améliorer régulièrement l’organisation et les conditions de travail des travailleurs (poste de travail adapté, nuisances physiques, répartition des tâches, aménagement des horaires, etc.) ?
 
Question 6 :
Les postes à risques ou pouvant exposer tout particulièrement à des troubles du sommeil sont-ils recensés (travail posté, de nuit, de conduite, nécessitant une grande vigilance, etc.) ?
 
Question 7 :
Un lieu permettant de se reposer quelques minutes après le déjeuner dans de bonnes conditions (calme, peu bruyant ) est-il prévu et mis à la disposition des travailleurs ?
 
Question 8 :
L’entreprise diffuse-t-elle des informations préventives concernant les recommandations et les comportements à adopter pour favoriser une bonne hygiène de sommeil (agenda du sommeil, dépliants, brochures, affiches, réunions, etc.) ?
 
Question 9 :
Des professionnels de santé (médecin du travail, spécialistes du sommeil, etc.) sont-ils intervenus dans l’entreprise pour informer et sensibiliser les salariés aux risques liés aux troubles du sommeil ?
 
Question 10 :
Si certains salariés travaillent dans des conditions particulières (travail posté, de nuit, de conduite, exposé à des nuisances physiques, etc.), des informations spécifiques relatives à leur sommeil ont-elles été fournies (répercussions sur la vigilance, risque de somnolence diurne, recommandations spécifiques, etc.) ?
 
Question 11 :
Les personnels d’encadrement, supérieurs hiérarchiques ou managers d’équipe ont-ils été informés et sensibilisés au thème du sommeil et à ses risques sur le travail (risques d’accidents accrus, repérage d’une somnolence excessive, etc.) ?
 
Question 12 :
L’action de prévention et les mesures mises en place ont-elles été évaluées ? (enquête auprès des employés, évolution de l’absentéisme, etc.) ?
 
Ecrit par Docteur Vincent Bonniol
Créé le Mardi, 01 Décembre 2009 11:13
Mis à jour le Mardi, 16 Décembre 2014 12:24
 
Evaluer
EVALUER
Votre entreprise et le sommeil de vos salariés
Cliquez ici
Passer à l'action
PASSER A L'ACTION
Favoriser le sommeil de vos salariés
Cliquez ici

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.