En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus.J'accepte
Travailler Santé
 
Humanis

Les risques sur la santé des agents CMR et maladies professionnelles

Risques sur la santé des agents CMR : liste maladies professionnelles

Les pathologies telles que certains cancers, affections cutanées, respiratoires, l’asthme et des allergies peuvent être liées à des expositions à des produits chimiques. Certaines sont prises en compte dans les tableaux de maladies professionnelles.

 


Les risques sur la santé des agents CMR

Les organes cibles: les agents CMR peuvent avoir des effets nocifs graves pour la santé et toucher de nombreux organes du corps humain (principalement les poumons, la vessie, la peau, le foie, les sinus de la face, les os). Les risques sur la santé des agents CMR sont importants.

Certains agents CMR sont identifiés et reconnus dangereux :

Agents Cancérogènes (non exhaustif) Principaux organes cibles
Amiante Poumons, plèvre, péricarde, péritoine
Amines aromatiques cancérogènes, nitrosamines Vessie
Arsenic Poumons, foie, peau
Biphényles polychlorés Peau, foie
Benzène Moelle osseuse
Bitume, goudron, suie Poumons, larynx, scrotum, vessie, peau
Chlorure de vinyle Foie (angiosarcome)
Chrome Poumons, sinus de la face
Poussières de bois Sinus de la face
Dérivés du pétrole, huiles minérales Peau
Oxydes de fer Poumons
Nickel, radon Poumons, sinus
Nitrosoguanidines Appareil digestif
Silice cristalline Poumons


Liste des maladies professionnelles liées aux CMR

Le cancer est une pathologie multifactorielle : il peut résulter d’une interaction entre un ou plusieurs agents cancérogènes (action concomitante). En plus des agents pouvant être rencontrés dans le milieu professionnel, s’ajoutent des facteurs individuels tels que le tabagisme, la consommation d’alcool, l’alimentation ou des facteurs génétiques, qui peuvent influer sur la survenue d’un cancer. Cette maladie professionnelle liée aux CMR survient généralement très longtemps après l’exposition.

Les maladies professionnelles liées aux CMR, les cancers et affections provoqués par des substances dangereuses sont nombreux et touchent l’ensemble du corps :
- Angiosarcome, Angiosarcome du foie,
- Cancers bronchiques primitifs, cancers broncho-pulmonaires primitifs, cancer des cavités nasales,
- Cancer du nasopharynx,
- Cancer primitif : carcinome des fosses nasales, de l'ethmoïde et des autres sinus de la face,
- Cancer primitif de l'ethmoïde et des sinus de la face,
- Carcinome hépato-cellulaire,
- Affections cutanées cancéreuses,
- Dyskératose lenticulaire en disque ou maladie de Bowen (peau, muqueuses),
- Epithéliomas primitifs de la peau,
- Glioblastome (tumeur du cerveau)
- Hémopathies, Hypercytoses d'origine myélodysplasique, Leucémies (maladies du sang) ;
- Mésothéliomemalin primitif de la plèvre, du péritoine, du péricarde,
- Tumeurs pleurales primitives autres que mésothéliome (plèvre)
- Sarcomes osseux, syndromes myéloprolifératifs (moelle osseuse)
- Tumeurs de la vessie, etc.

Une exposition à des agents mutagènes peut induire des défauts génétiques héréditaires et des maladies professionnelles. L’exposition professionnelle à un ou plusieurs reprotoxiques peut avoir des conséquences sur la fonction de reproduction et entraîner une altération de la fertilité chez l’homme ou la femme : effets néfastes sur le comportement sexuel, la production de gamètes (ovules et spermatozoïdes) ; l’activité hormonale (perturbation de la capacité de fécondation, la fécondation elle-même ou le développement de l’ovule fécondé).

Sur l’enfant à venir, l’exposition à un reprotoxique peut aussi perturber le développement de l’embryon ou du fœtus et entraîner des anomalies structurelles (malformations congénitales, etc.), des anomalies péri ou postnatales, une toxicité pour les organes, un retard de croissance et de développement (mental et physique), des anomalies fonctionnelles. Les futures capacités de reproduction de l’enfant peuvent être affectées. Une exposition potentielle à un agent cancérogène, mutagène ou reprotoxique doit être recherchée lors de l’évaluation des risques sur la santé.

Brochure sur les cancers professionnels (FNATH - ARC - mai 2010

  

Écrit par Docteur Vincent Bonniol
Créé le Samedi, 13 Juin 2009 00:00
Mis à jour le Mardi, 10 Juillet 2012 17:19
 
 
Evaluer
EVALUER
Le risque CMR dans votre entreprise ?
Cliquez ici
Passer à l'action
PASSER A L'ACTION
Prévenir le risque CMR dans l'entreprise
Cliquez ici

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.