En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus.J'accepte
Travailler Santé
 
Humanis

Stress au travail, violence et harcèlement moral : les différentes manifestations des risques psychosociaux

Stress au travail, violence, harcèlement : les troubles psychosociaux

Les risques psychosociaux incluent les troubles tels que le stress, les violences, le harcèlement moral et de façon générale un sentiment de mal-être au travail. Ces troubles psychosociaux, parfois associés, peuvent avoir de multiples causes, manifestations et conséquences, souvent favorisées par les situations de travail.

 


Le stress au travail

On parle de stress au travail lorsqu'il existe un déséquilibre entre la perception qu'une personne a des contraintes que lui impose son environnement et la perception qu'elle a de ses propres ressources pour y faire face.  

Réglementation :

-
L’accord interprofessionnel sur la prévention du stress est signé le 2 juillet 2008 par l’ensemble des partenaires sociaux. Il pose les obligations de l’employeur en matière d’identification et de prévention du stress professionnel
Le plan d’urgence de prévention des risques psychosociaux d’octobre 2009 et les directives du ministère du Travail de janvier 2010 imposent aux organisations de plus de 1000 salariés la signature d’accords sociaux en matière de prévention des RPS.

 

Le stress ou syndrome d'adaptation, se développe en trois phases (selon les travaux de Hans Selye et de ses successeurs) :

La réaction d’alarme
Face au stress, le corps libère des hormones appelées catécholamines, dont fait partie l’adrénaline. C’est à ce moment-là que les premières manifestations du stress apparaissent : accélération de la respiration, augmentation de la fréquence cardiaque, de la tension artérielle, de la température corporelle et de la vigilance… Cela permet un apport rapide en oxygène vers le cerveau, le cœur et les muscles. Le corps se prépare à faire face rapidement au stress en mobilisant ses forces.

La résistance
Si le stress se maintient, le corps libère alors une seconde catégorie d’hormones appelées glucocorticoïdes, dont fait partie le cortisol. Ces hormones entraînent une augmentation du taux de sucre dans le sang (glycémie), ce qui permet de fournir aux muscles, au cœur ainsi qu’au cerveau l’énergie dont ils ont besoin. L’organisme lutte ainsi contre l’épuisement.
 
L’épuisement
Si la situation de stress se prolonge et s’intensifie, les hormones produites sont de moins en moins efficaces, l’organisme n’arrive plus à mobiliser les ressources nécessaires : il s’épuise.
On distingue des situations de stress aigu (quand une personne doit faire face à un événement ponctuel) et des situations de stress chronique qui ont des conséquences sur la santé des salariés

Une exposition prolongée au stress en entreprise peut réduire l'efficacité au travail. Le stress d’un salarié peut être révélateur de dysfonctionnements collectifs et organisationnels.
 

Les violences et agressions

 
Il faut distinguer la violence externe (violence ou même agressions exercées par les clients ou les usagers) et la violence interne (harcèlement moral ou sexuel).
 
On distingue :
- les violences physiques, menaces, insultes qui concernent un très large éventail de professions en contact avec le public
 
« 8% des salariés du privé signalent  vivre en permanence ou régulièrement des situations de tension avec le public, ou subir des agressions de la part de ce public » Etude Sumer 2010
 
- les violences dites de prédation (cambriolages, vols, rackets, homicides) qui touchent un nombre de professions bien définies, dans le secteur bancaire ou les commerces notamment,
- les actes de destruction ou de dégradation, dirigés non sur des personnes mais sur des biens matériels.

Le harcèlement moral
 

Défini par le Code du travail, le harcèlement moral se manifeste par des agissements répétés qui ont pour objet ou pour effet une dégradation des conditions de travail susceptible de porter atteinte aux droits de la personne du salarié au travail et à sa dignité, d’altérer sa santé physique ou mentale ou de compromettre son avenir professionnel. Son auteur : un employeur, un cadre, un agent de maîtrise, un collègue de la victime…
 
Il est sévèrement puni : tout salarié ayant procédé à des agissements constitutifs de harcèlement moral est passible d’une sanction disciplinaire. Toute personne, y compris un salarié, peut être condamnée pénalement jusqu’à un an d’emprisonnement et 15 000 euros d’amende.
 

Réglementation :

L’accord-cadre sur le harcèlement et la violence au travail (physique, psychologique et sexuel, interne à l’entreprise ou impliquant des personnes extérieures) a été signé en 2007 par les partenaires sociaux européens. Cet accord a été transposé en France le 26 mars 2010 et étendu par arrêté le 31 juillet 2010. Ses dispositions sont rendues obligatoires pour tous les employeurs et les salariés de son champ d'application.

 
 

« 16 % des salariés déclarent au moins un épisode de violence ou de discrimination au cours des 12 derniers mois (19 % chez les femmes et 14 % chez les hommes). »
« 13,5 % des femmes et 10 % des hommes ont été l'objet "d'intimidations, de menaces ou d'humiliations" (de loin le fait le plus rapporté). » Etude Samotrace 2007


Le Burnout ou épuisement professionnel

Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), il se caractérise par « un sentiment de fatigue intense, de perte de contrôle et d’incapacité à aboutir à des résultats concrets au travail ».
Il survient généralement après un investissement personnel et affectif important dans l'activité professionnelle. Il a d'abord été repéré dans des professions d'aide, de soins ou de formation (médecins, infirmières, enseignants, travailleurs sociaux,...) mais il peut concerner d'autres professions.

Certains traits de personnalité exposent davantage les salariés au burnout :
- le manque d’estime de soi
- le fait d’avoir une conscience professionnelle excessive
- le perfectionnisme
- le désir de plaire
- l’incapacité à déléguer
- l’exigence envers soi-même
 

 

 


 

Écrit par Docteur Vincent Bonniol
Créé le Mercredi, 21 Janvier 2009 00:00
Mis à jour le Dimanche, 28 Octobre 2012 15:36
 
 
Evaluer
EVALUER
Votre entreprise et les risques psychosociaux ?
Cliquez ici
Passer à l'action
PASSER A L'ACTION
Faire face au stress dans l'entreprise
Cliquez ici

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.