En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus.J'accepte
Travailler Santé
 
Humanis

Risques biologiques dans le secteur médico-social

Les risques biologiques sont une des causes relativement impotantes d'accidents et de maladies dans les métiers du médico-social.
Les agents biologiques sont présents dans tous les environnements de travail. Certains sont responsables de maladies chez l’homme : infections, allergies, intoxications…



La prévention des infections nosocomiales ne peut pas être dissociée de la prévention des infections pouvant être contractés par le personnel des établissements. C’est la raison pour laquelle, il est exigé des salariés d’être très vigilants en matière de vaccinations et de lavage des mains.


Les vaccinations obligatoires et recommandées pour éviter certains risques biologiques

La vaccination des personnels de santé a deux objectifs :
- les prémunir contre un risque professionnel en leur assurant, par cet acte de prévention primaire, une protection individuelle ;
- en les immunisant, éviter qu’ils ne contaminent leur entourage et tout particulièrement les patients dont ils ont la charge : il s’agit alors de vaccination « altruiste » visant à prévenir une infectio nosocomiale.
La vaccination doit s’intégrer dans une démarche globale de prévention des risques infectieux élaborée par l’employeur en collaboration avec le médecin du travail, le Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) et le Comité de lutte contre les infections nosocomiales (Clin). Elle ne saurait remplacer les mesures de protection collectives et individuelles visant à réduire l’exposition.

La vaccination obligatoire s’impose au salarié : c’est une obligation individuelle, de nature contractuelle, à laquelle il ne peut déroger sans risquer une rupture de contrat, sauf en cas de contre-indication médicale reconnue par le médecin du travail. Il n’en est pas de même pour une vaccination recommandée, que le salarié peut refuser.
 
Les vaccinations obligatoires dans les établissements et services pour enfants et adultes handicapés ( art. L. 3111-4 du Code de la santé publique et arrêté du 15 mars 1991 modifié par l’arrêté du 29 mars 2005) :
- BCG
- DT Polio
- Hépatite B (si exposé)
 
Les vaccinations recommandées dans les établissements et services pour enfants et adultes handicapés :
- Grippe saisonnière
- ROR
- Hépatite A
- Varicelle
 
Tableau 2012 des vaccinations en milieu professionnel
 

Le lavage des mains pour éviter certains risques biologiques

La pratique insuffisante du lavage des mains est souvent à l'origine de ces contaminations. Pour éviter le portage de germes pathogènes, le personnel doit être en mesure de se laver les mains avant et après chaque soin.
Les services doivent donc être équipés de plusieurs points d'eau proches des lieux de soins réservés aux salariés et une formation aux techniques de lavage des mains faite régulièrement.  
 

Lavage des mains : mode d'emploi

- Se mouiller les mains avec de l’eau mitigée ou tiède
- Prendre du savon liquide et bien se frotter (ou masser) les mains pendant 30 à 60 secondes
- Se rincer les mains
- Se sécher les mains avec du papier à usage unique
- Jeter le papier dans une poubelle sans contact avec celle-ci.

L’hygiène des mains peut être réalisée par une méthode de friction de solution hydro-alcoolique.

 

 

 

Écrit par Uni Santé - Docteur Vincent Bonniol
Créé le Lundi, 07 Mai 2012 17:50
Mis à jour le Dimanche, 05 Juillet 2015 15:12