En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus.J'accepte
Travailler Santé
 
Humanis

Activité physique et sportive en entreprise, au travail : un intérêt pour tous

Constat, chiffres clés sport en entreprise : l'activité physique

L’activité physique regroupe à la fois l’exercice physique de la vie quotidienne (à la maison, au travail, dans les transports), l’activité physique de loisirs et la pratique sportive.
Une activité physique régulière contribue à la bonne santé des individus.

Un constat 
 

L’entreprise représente un cadre privilégié pour favoriser la pratique d’une activité physique : la majorité des adultes sont au travail la moitié du temps d’éveil.
 
Or de nos jours, les emplois sont de plus en plus sédentaires et les niveaux d'activité physique baissent. Pourtant, l'inactivité physique influence la survenue et le développement de certaines maladies.
Lors d’un récent sondage effectué dans l’Union européenne, la moitié des personnes interrogées a affirmé ne faire que peu ou pas d’exercice physique au travail.
Au moins les deux tiers des adultes d’Europe occidentale ne sont pas suffisamment actifs sur le plan physique, et le niveau continue de baisser. L’inactivité physique pourrait provoquer jusqu’à 10 % des décès dans la région européenne de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé).
 
L'activité physique est un déterminant important, contribuant à la santé physique et mentale. Une pratique régulière, même d’intensité modérée, peut diminuer la mortalité, augmenter la qualité de vie et prévenir certaines pathologies. Une activité régulière réduit le risque de maladies chroniques telles que les maladies cardio-vasculaires, le diabète, l’ostéoporose et certains cancers. En effet, l’exercice physique abaisse la tension artérielle et régule le taux de cholestérol. Il contribue aussi à améliorer la santé mentale, en diminuant le stress, les anxiétés, les troubles dépressifs et en favorisant le bien-être et l’estime de soi.
 

Recommandations des Rencontres de Biarritz 2011 - Activités physiques et entreprise

- Avoir une activité physique est une nécessité pour tous ; pratiquer un sport est un choix. Cette distinction doit être présente à l’esprit afin d’éviter les malentendus.

- L’entreprise peut aisément avoir un impact sur la pratique de l’activité physique par des actions simples.

- L’activité physique a un intérêt pour l’entreprise pour résoudre les problèmes de lien social, de santé.

- Encourager la pratique d’une activité physique et/ou sportive doit être une démarche pragmatique placée sous le signe de la volonté et de l’adhésion. Il faut « inciter » plutôt qu’ « obliger », et croire dans les vertus de l’exemple.

Rencontres de Biarritz 2011 - Activités physiques et entreprise

 
 

Chiffres clés du sport en entreprise et au travail
 

- Dans un rapport publié le 30 octobre par le Centre d'analyse stratégique, il est recommandé aux entreprises de mettre le sport au service de la santé des salariés. 
Des travaux récents ont montré les effets positifs, sur la santé des salariés, d’une pratique sportive régulière dans le cadre professionnel : diminution de l’absentéisme, augmentation de la capacité de travail, bien-être. Ces résultats sont importants dans un contexte d’allongement de la carrière professionnelle. Pour autant, seuls 13 % des Français qui pratiquent un sport le font sur leur lieu de travail.
 
- Les programmes d’activité physique en milieu de travail peuvent réduire de 32 % les congés de maladie et augmenter de 52 % la productivité. (source : OMS, Southern Australian Workplace Physical Activity Resource Kit) 

- Un employé physiquement actif est 12 % plus productif qu’un employé sédentaire (source : Santé Canada 2006)

- En investissant 430 euros par salarié dans un programme de promotion de l'activité physique sur le lieu de travail, le bénéfice lié à la réduction de l'absentéisme est de 635 euros, soit une économie annuelle de 205 euros par travailleur (source : étude néerlandaise « Costs, benefits and effectiveness of worksite physical activity counseling from the employer's perspective » - K. Proper, W. Van Mechelen, VU Medical Center, Amsterdam - 2004)

- L’économie annuelle de dépenses de santé entre une personne physiquement active et une inactive est de l’ordre de 250 euros par individu (source : rapport CNAPS 2008)

- Eliminer un seul des facteurs de risque pour la santé diminue l’absentéisme de 2 % et augmente la productivité de 9 % (source : Change in health risks and work productivity over time - Pelletier B, Boles M et Lynch W.)

- 81 % des personnes interrogées par le baromètre santé protéines BVA en 2006 disent avoir une meilleure image d’une entreprise lorsque celle-ci propose un programme d’activité physique ou sportive
 
Un risque de mortalité deux fois plus élevé chez les femmes restant plus de 6 heures assises par jour et ne pratiquant pas d'exercice physique (source : Am J Epid DOI: 10.1093/aje/kwq155 Published online July 22, 2010 “Leisure Time Spent Sitting in Relation to Total Mortality in a Prospective Cohort of US Adults)
 
Compte tenu de ces chiffres et des effets démontrés de l’activité physique, le cadre  de l’entreprise est donc légitime et pertinent pour favoriser les activités physiques et sportives. Leur pratique s’inscrit dans la volonté et dans la responsabilité de l’entreprise de veiller au bien-être et à la bonne santé de ses salariés.
 

 

 

 

Écrit par Docteur Vincent Bonniol
Créé le Dimanche, 21 Juin 2009 00:00
Mis à jour le Vendredi, 09 Janvier 2015 10:51
 
 
Evaluer
EVALUER
Votre entreprise et l'activité physique
Cliquez ici
Passer à l'action
PASSER A L'ACTION
Promouvoir l'activité physique au travail
Cliquez ici

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.