En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus.J'accepte
Travailler Santé
 
Humanis

Pénibilité au travail : définition et chiffes clés

Définition pénibilité au travail et chiffres clés

La loi définit la pénibilité au travail par le fait d’être ou d’avoir été exposé au cours de son parcours professionnel à des risques professionnels liés à des contraintes physiques marquées, à un environnement physique agressif ou à certains rythmes de travail susceptibles de laisser des traces durables, identifiables et irréversibles sur la santé du travailleur.


La pénibilité : une notion difficile à appréhender
 

La pénibilité est indissociable de la santé au travail et dépend en grande partie des conditions dans lesquelles le salarié effectue ses tâches. La définition de la pénibilité au travail est l’usure physique ou psychique du salarié confronté, dans le cadre professionnel, à des contraintes telles qu’elles provoquent des atteintes mesurables, durables et irréversibles à son état de santé et à son espérance de vie sans incapacité.

Toutefois, c’est une notion complexe car elle dépend de chaque individu. Soumis aux mêmes conditions, deux personnes ne réagiront pas identiquement.
L’évaluation de la pénibilité au travail est délicate car si ses conséquences peuvent être immédiates, avec le déclenchement d’une maladie en lien avec la profession ou à la suite d’un accident du travail, elles peuvent également être différées, avec la manifestation d’une pathologie plusieurs années après avoir exercé une profession.


Chiffres clés sur la pénibilité au travail

Quelques chiffres clés de la pénibilité au travail :

- 35 % des personnes de 50 à 59 ans ayant travaillé au moins dix ans déclarent avoir été exposées pendant quinze ans ou plus à l’une au moins des quatre pénibilités suivantes : travail de nuit, travail répétitif, travail physiquement exigeant, produits nocifs ou toxiques (1)

- 40 % d’entre elles déclarent avoir cumulé au moins deux pénibilités physiques durant leur parcours professionnel, dans le même emploi ou dans des emplois successifs (1)
 
- Les personnes de 50 à 59 ans, qui ont été durablement exposées à des pénibilités physiques, sont moins souvent en bonne santé (1)

- 24 % des 50 à 59 ans exposés de manière durable à des pénibilités se déclarent limitées dans leurs activités quotidiennes du fait d’un problème de santé contre 17 % des autres seniors (1)

- 68 % des personnes exposées à au moins une pénibilité et 62 % de celles exposées à au moins trois pénibilités sont en emploi après 50 ans contre 75 % de celles qui n’ont pas été exposées ou qui l’ont été moins de quinze ans (1)

- Les ouvriers sont les plus touchés : 58 % d’entre eux ont connu au moins une pénibilité physique pendant quinze ans ou plus (16 % ont été confrontés au travail de nuit, 22 % à un travail répétitif, 40 % à un travail physiquement exigeant et 21 % à des produits nocifs ou toxiques) (1)  

- Un salarié sur trois estime ne pas être capable de faire le même travail qu’actuellement jusqu’à soixante ans  (2)

- 61% des actifs déclarent avoir une pathologie chronique qui est le problème de santé le plus grave connu depuis un an. Parmi ces personnes, une sur deux précise que le problème est causé ou aggravé par le travail. 25% des actifs déclarent une gêne dans leur vie quotidienne due à un problème de santé chronique causé ou aggravé par le travail (3)
 
- La pénibilité́ et les conditions de travail sont citées le plus fréquemment par les répondants (38 %) comme facteurs influants sur l’absentéisme, devant la maladie (22 %). (4)
 
Références :
 
 
 

 

Écrit par Docteur Vincent Bonniol
Créé le Mercredi, 23 Février 2011 09:01
Mis à jour le Lundi, 19 Janvier 2015 11:13
 
 
Evaluer
EVALUER
La pénibilité est-elle prise en compte dans votre entreprise ?
Cliquez ici
Passer à l'action
PASSER A L'ACTION
Comment gérer la pénibilité dans votre entreprise
Cliquez ici

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.